La crèche, une dépense éligible à la déduction d'impôt

Parents, bonne nouvelle pour votre porte-monnaie ! Les frais de garde que vous engagez dans votre place en crèche sont éligibles à un avantage fiscal : le crédit d’impôt de garde d’enfant. Pour cela, veillez à bien remplir votre déclaration d’impôt. Montant, conditions, versements… découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur cette réduction d’impôt sur le revenu ! Nous vous expliquons à travers cet article, les conditions pour ouvrir les droits et les démarches à suivre !
 

Zoom sur : la déduction fiscale pour la garde d’enfants hors domicile

Qui peut en bénéficier et sous quelles conditions ? 


Vous pouvez bénéficier de ce crédit d’impôt si vous êtes parent avec un ou des enfant(s) à charge, ou si vous êtes grand-parent avec votre ou vos petit(s)-enfant(s) à charge et que votre enfant majeur est rattaché à votre foyer fiscal.

Les conditions sont les suivantes : 

  • L’enfant à charge doit avoir moins de 6 ans (au 1er janvier de l’année d’imposition)
  • Il doit être gardé à l’extérieur du domicile (assistante maternelle agréée, crèche, halte-garderie, garderie scolaire, centre de loisir, etc).

 

  • Si vous vivez en union libre, seul le parent qui compte l’enfant à charge pourra bénéficier du crédit d’impôt. Sous condition que les pièces justificatives des sommes versées soient bien établies à son nom.
  • Dans le cas où l’enfant est à charge partagée et qu’aucun des deux parents ne justifie en avoir la charge principale, le montant du crédit d’impôt est divisé par deux. 

Quelles sont les démarches pour en bénéficier? 


Afin de bénéficier du crédit d’impôt pour la garde d’enfant hors domicile, vous devez déclarer les sommes y ouvrant droit sur votre déclaration de revenus. Ces dépenses sont à indiquer dans la rubrique « Frais de garde des enfants de moins de six ans ».
 

Pour en savoir plus : service-public.fr 

Est-ce que la crèche est déductible des impôts ?

La dépense engagée par les familles dans leur place en crèche ou micro-crèche est éligible à un avantage fiscal, une aide financière permettant de réduire le coût de la place en crèche. Le crédit d’impôt de garde d’enfant s’élève à 50 % des frais de garde (dans la limite de 1150€ par enfant et par an). Le montant déclaré au fisc est égal aux montants versés à votre crèche.

La crèche est le mode de garde le plus économique (de quelques centimes à environ 3,70€/h) : c’est grâce au financement des municipalités (ou employeurs) et des aides de la CAF. Le crédit d’impôt permet encore de réduire le prix de votre place.

Pour calculer le montant de votre crédit d’impôt garde enfant, vous devez :

  • Additionner le total des dépenses crèche indiquées sur les attestations fiscales ;
  • Soustraire de ce résultat le montant des allocations et autres aides touchées (comme le Complément de libre choix de mode de garde dans le cas de la micro-crèche).
  • Diviser le résultat par deux. Si le montant dépasse 1 150 € par enfant, alors votre crédit d’impôt s’élèvera à 1 150 €.

Versement du crédit d’impôt de garde d’enfant

Depuis que les français sont passés au prélèvement à la source, le crédit d’impôt de garde d’enfant est versé en 2 fois :

  • Une avance de 60 % au mois de janvier
  • Le complément, au mois de septembre suivant, suite à la déclaration d’impôt sur les revenus.

Crédit d’impôt de garde d’enfant en crèche : quelles sont les conditions ?

Que vous optiez pour une garderie, une crèche ou micro-crèche, un jardin d’enfants ou encore une assistante maternelle, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt de 50 % de vos frais de garde : dans la limite de 1150€ par enfant et par an.

Pour pouvoir profiter de cette déduction impôt, plusieurs conditions sont à respecter :

  • Les ayants droits au crédit d’impôt sont soit les parents (ayant des enfants à charge), soit les grands-parents à charge du petit-enfant (et dont l’enfant majeur est encore rattaché à leur foyer fiscal) ;
  • L’enfant concerné doit être à votre charge et avoir moins de six ans à compter du 1er janvier de l’année de l’imposition ;
  • La garde de l’enfant doit être assurée à l’extérieur, par un établissement certifié et spécialisé dans l’accueil des enfants de moins de 6 ans (type halte-garderie, crèche, centre de loisirs, garderie scolaire, etc.).

Remarque : il existe une autre déduction fiscale et des conditions différentes pour les enfants gardés à domicile et l’emploi d’un salarié par les parents.

Garde à domicile et crédit d’impôt de garde d’enfant

En employant vous-même un salarié à domicile (nounou), vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt garde enfant. En indiquant les dépenses occasionnées, le fisc vous remboursera 50% de leur montant dans la limite d’un plafond annuel différent en fonction des situations.

Pour obtenir le remboursement en question, il est essentiel de conserver tous les justificatifs liés aux sommes correspondantes à la garde de votre enfant à domicile. Gardez les attestations fiscales fournies soit par l’Urssaf, soit par le centre national du CESU (si vous payez la nourrice avec des chèques emploi service), et joignez-les à votre déclaration de revenus (en cas de déclaration papier), ou conservez-les précieusement (en cas de déclaration en ligne).

Comment déduire les frais de crèche des impôts, où déclarer les frais de crèche, quelle case impôt pour crèche ?

C’est au moment de remplir votre déclaration de revenus qu’il vous faudra mentionner les dépenses engagées pour la garde de votre enfant afin de pouvoir obtenir une déduction d’impôt. Gardez donc bien les factures fournies par la crèche pour bénéficier de cet avantage fiscal. Les cases 7G du formulaire sont à remplir (A pour le 1er enfant, B pour le 2e, et ainsi de suite).

Si vos frais de garde d’enfant dépassent les 2 300 € par an et par enfant, sachez que le montant de votre crédit d’impôt que vous versera le fisc s’élèvera à 1 150 € au maximum. Une somme versée en 2 fois (avance en janvier et complément en septembre).

Crédit d’impôt de garde d’enfant et crédit d’impôt famille : deux avantages fiscaux à ne pas confondre

  • Le crédit d’impôt de garde d’enfant est une aide fiscale dédiée aux particuliers, lorsqu’ils engagent des dépenses en confiant leur enfant de moins de 6 ans.
  • Le crédit d’impôt famille est une aide fiscale pour les entreprises, lorsqu’elles réservent des places à leurs collaborateurs.
M'inscrire en crèche

Nos partenaires