Quels jouets, à quel âge ?

Le jeu est l’activité principale du jeune enfant et doit avant tout être un plaisir. En plus de faire partie intégrante de son quotidien, il participe pleinement au développement moteur, affectif, créatif, social, intellectuel et psychologique de l’enfant.

Les conditions du jeu 

Pour bien jouer l’enfant a besoin :

  • D’un espace sécurisé et adapté (jeux adaptés à son âge, objet non dangereux).
  • De sécurité affective = regard, parole, gestes.
  • De sécurité physique = le positionnement de l’adulte est aussi très important tout comme l’aménagement de l’espace qui doit permettre à chaque enfant de « se retrouver ».
  • De repères
  • De calme et sérénité
  • D’une réponse à ses besoins vitaux (couche « propre », ne pas être fatigué, ne pas avoir faim…).
"

Il est important de plus s’appuyer sur le développement de l’enfant que sur son âge pour lui proposer des jeux adaptés à ses capacités.

"

Types de jeux adaptés à l’enfant  (en fonction de son développement) 

Des âges sont mentionnés pour donner un repère mais il est important de plus s’appuyer sur le développement de l’enfant que sur son âge pour lui proposer des jeux adaptés à ses capacités (chaque enfant évolue à son propre rythme).

 

Pour l’enfant de 3 à 5 mois (environ) :

  • Son corps.
  • Jeux légers (type tissus, hochet légers autour de 4/5 mois)
  • Visuellement ils sont attirés par ce qui bouge (mais pas trop)
  • Par les sons…

 

A partir de 6 mois (environ) (l’enfant est dans la préhension volontaire) :

  • Hochets légers
  • Anneaux
  • Livres en mousse
  • Tous jouets qu’il peut attraper et manipuler…

 

A partir d’environ 9 mois (l’espace commence à se structurer pour eux) :

  • Ballons légers avec préhension facilitée (l’enfant peut se déplacer pour aller le récupérer seul si le ballon s’éloigne)
  • Jeux d’apparition / disparition (= jeux de cache-cache/jeux avec des objets qui disparaissent et ré apparaissent)
  • Jeux de toupies (jeux de causes à effets simples)…

 

Après 1 an :

  • jeux à tirer / à pousser
  • boîtes à formes (mais très simples)
  • jeux de transvasements / jeux d’eaux
  • éléments de dinette
  • ballons
  • structure ou parcours moteurs
  • sac de lest (pour le toucher)…

 

Vers 18 mois (environ) :

  • jeux d’empilements/ construction
  • sacs et chapeaux (= déguisements faciles à mettre seuls)
  • poupée avec vêtements très simples à mettre et à enlever (type blouse à scratch)
  • livres sensoriels/imagiers
  • Livres avec peu de pages et pas ou peu de textes…

 

A partir de 24 mois (environ):

  • peinture
  • pâte à modeler
  • dessin… (toutes activités permettant à l’enfant de laisser libre cours à sa créativité en laissant « une trace »)
  • déguisements
  • dinette complète
  • livres plus « élaborés »
  • légos
  • Kappla
  • Figurines…

 

Nos mémos d'expert

  • Le jeu n'existe chez l'enfant que s'il y a du plaisir
  • Le jeu permet à l'enfant de construire sa personnalité / son identité
  • Un enfant a besoin à certaines périodes de son évolution de "régresser". Il est important de pouvoir le lui permettre car cela fait partie de ses besoins du moment (Par exemple : un enfant de 2 ans peut, à un moment donné, retrouver du plaisir à manipuler un hochet qu’il investissait quand il avait quelques mois).
  • Il est important que pour chaque type d'activité il y ait : un début (moment ou l’enfant repère et choisit son jeu), un milieu (moment ou l’enfant investit pleinement son jeu) et une fin (moment ou l’enfant choisit de lui-même de ne plus investir et/ou décide de ranger son jeu).

Nos partenaires

M'abonner à la newsletter