Les différents types de crèches

Tout d'abord il faut dissocier crèche municipale, privée, ou parentale. Puis vous devrez choisir selon la taille de la crèche que vous souhaitez entre micro-crèche et multi-accueil. Ces crèches présentent quelques différences, mais un enjeu et un projet commun : le bien-être des tout-petits ! 

1. La crèche municipale

Les crèches collectives municipales sont gérées par la mairie de votre commune et sont réservées aux habitants de la ou des communes avoisinantes. Ces établissements proposent un accueil collectif à temps plein ou à temps partiel, et accueillent entre 20 et 60 enfants âgés de 2 mois et demi à la veille des 4 ans. Elles sont agréées et contrôlées par la PMI (Protection Maternelle et Infantile).

En savoir plus sur la crèche municipale...

Coût, démarches...
  • Quelles sont les démarches ? 

Dès l’annonce de votre 4ème mois de grossesse, vous pouvez vous renseigner auprès du service Petite Enfance de votre mairie. Ils vous donneront toutes les informations concernant les solutions de garde que la ville met à votre disposition, la liste des crèches, ainsi que des précisions concernant les commissions d’attribution. 

  • Quel est le coût d’une place en crèche municipale ? 

Les crèches municipales sont conventionnées par la CAF et sont tarifiées en fonction des revenus des parents et de la composition de la famille (nombre d’enfants à charge). Le tarif est donc règlementé. La CAF finançant directement la structure, vous n’aurez à payer uniquement ce qui reste réellement à votre charge. Il est également possible de bénéficier d’une déduction fiscale pour la garde d’enfants.

  • Comment obtenir une place en crèche municipale ? 

Les places sont rares et pour multiplier vos chances, nous vous conseillons de faire une demande auprès de crèches privées en parallèle. Du même tarif qu’une crèche municipale, les crèches privées sont également agréées et contrôlées par la PMI.
 

2. La crèche familiale

Etablissement public ou privé qui emploie des assistantes maternelles agrées qui accueillent à leur domicile entre un à quatre enfant(s), âgé(s) entre 3 mois et 4 ans. Il s’agit d’un bon compromis entre l’assistante maternelle et la crèche puisque des temps de regroupement collectif (des enfants et des assistantes maternelles) sont organisés une à deux fois par semaine à la crèche familiale.

3. Les crèches privées

Les crèches privées regroupent les crèches gérées par des entreprises de crèches (telles que Les Petits Chaperons Rouges) ou par des crèches associatives (crèche parentale ou associative). Il est important de rappeler que, contrairement aux idées reçues, elles ne coûtent pas plus cher aux parents que les crèches municipales. Le financement de chaque place est assuré conjointement par la famille, la CAF et l’employeur, qui complète la différence… à la place de la commune dans le cadre des crèches municipales. 

La crèche privée peut avoir la forme d'une crèche d'entreprise hébergée au sein d'une entreprise ou d'une crèche à proximité de chez vous.

Les crèches privées comptent également les crèches associatives et les crèches parentales.

En savoir plus
  • La crèche associative : une crèche est dite associative lorsqu’elle est gérée par une association loi 1901, organisme de droit privé à but non lucratif. Elle bénéficie de subventions d’exploitation versées par les collectivités territoriales et fonctionne comme une crèche municipale.
  • La crèche parentale : gérée par un responsable qualifié et agréée par la PMI, cette crèche repose sur la coopération des parents, puisque chacun( e ) assure quelques heures de travail à tour de rôle.  La crèche parentale, qui accueille entre 4 et 20 enfants, est un bon compromis famille / collectivité. 

Petite ou grande structure, comment choisir entre micro ou multi-accueil (MAC) ?

Maintenant que vous savez si vous voulez une crèche municipale privée ou parentale, vous devez vous demander sur quelle taille de structure vous souhaitez demander une place.

Quelques différences existent entre une micro-crèche et une crèche multi accueil. La principale repose sur la capacité d’accueil, soit le nombre d'enfants, qui n'est pas le même. Egalement, la tarification est différente puisque en micro-crèche il s'agit d'un forfait prédéfini (en fonction du nombre de jours d'accueil et de la localisation de la micro). Cependant, micro ou multi accueil, les parents reçoivent des aides de la CAF et peuvent bénéficier d'une déduction fiscale. En micro néanmoins les familles doivent payer la totalité de la facture et reçoivent, a posteriori, le Complément de libre choix de mode de garde (CMG). Pour les multi-accueils, la CAF finance une partie de la facture en même temps que les parents. Nous vous expliquons tout en détail pour que vous puissiez choisir le type de crèche qui vous conviendra le mieux ! :) 

La micro-crèche

Petite structure, la micro-crèche est rassurante. Elle accueille au maximum 11 enfants, de 2 mois et demi à la veille des 4 ans. Tous les enfants (bébés, moyens et grands) sont accueillis dans un espace de vie commun et évoluent ensemble. Les enfants grandissent dans une structure « à taille familiale ». Elle propose aux familles de l’accueil régulier, occasionnel ou urgent. Comme le multi-accueil, elle prend intégralement en charge les enfants (repas et couches).

En savoir plus

La crèche multi-accueil

La crèche multi-accueil (MAC) est une structure qui accueille en moyenne chez Les Petits Chaperons Rouges entre 30 et 45 enfants, de 2 mois et demi à la veille des 4 ans. Elle est souvent composée de plusieurs sections : bébés, moyens, et grands. Elle propose aux familles de l’accueil régulier, occasionnel ou urgent. Elle prend intégralement en charge les enfants (repas et couches notamment) comme la micro-crèche.

En savoir plus

Nos partenaires

M'inscrire en crèche