Toute communication joue un rôle essentiel dans les relations sociales. Mais qu’en est-il lorsque nous parlons de communication entre jeunes enfants en crèche : communiquent-ils réellement entre eux ? Si oui, comment naissent et évoluent ces interactions ? Quelques éléments de réponses à travers cet article.

Les enfants communiquent-ils entre eux en crèche ?

Dès tout-petits, les bébés peuvent communiquer entre eux. Cette communication passe par des sourires, des sons de voix, des regards, des gestes,…

Toutefois, avant l’âge de 18 mois ces quelques échanges, lorsqu’ils sont dirigés vers un ou plusieurs autres enfants, sont bien souvent non intentionnels. En effet, avant cet âge, le jeune enfant communique sans avoir conscience qu’il est en train de rentrer en interaction avec l’autre.

Pour pouvoir entrer dans une phase de communication intentionnelle, l’enfant va d’abord développer une conscience de soi qui va lui permettre progressivement de s’intéresser aux autres. Pour rappel, la conscience de soi est une prise de conscience par l’enfant de sa propre identité et une compréhension de sa possibilité à agir sur son environnement.

C’est à partir de 18 mois environ que cette prise de conscience permet à l’enfant de progressivement rentrer en contact avec ses pairs de façon volontaire.

A partir de 2 ans, l’acquisition du langage va fortement contribuer à faire évoluer les échanges entre enfants.

 

"

Avant l’âge de 18 mois ces quelques échanges, lorsqu’ils sont dirigés vers un ou plusieurs autres enfants, sont bien souvent non intentionnels. En effet, avant cet âge, le jeune enfant communique sans avoir conscience qu’il est en train de rentrer en interaction avec l’autre.

"

Comment se manifestent les échanges entre enfants en crèche ?

Dans un premier temps, les interactions entre enfants se font principalement autour d’objets.

  • Exemple d’observation illustration stade 1 : « Amina (9 mois) est assise et joue avec une toupie. Elle sourit en voyant tourner les figurines situées à l’intérieur de la toupie. Saturnin, (10 mois) qui se trouve à proximité, regarde la scène et se met à sourire. Amina lève la tête, regarde en direction de Saturnin qui est en train de sourire et se reconcentre sur son jeu ».

Dans cette observation, il s’agit bien de prémices de communication entre enfants. Toutefois, le sourire de Saturnin est plus lié au jeu qu’adressé intentionnellement à Amina.

Dans un second temps, certains enfants peuvent éprouver l’envie d’entrer en interaction avec un autre enfant mais cette interaction se produira autour d’un même objet. L’objet tient donc toujours une place importante dans les échanges entre pairs.

  • Observation illustration stade 2 : « Amina (13 mois) est assise et joue avec une toupie. Elle sourit en voyant tourner les figurines situées à l’intérieur de la toupie. Saturnin (14 mois) qui se trouve à proximité, se met à sourire et vient prendre la toupie des mains d’Amina. Amina regarde Saturnin s’éloigner avec la toupie et va chercher un autre jeu ».

Dans cette situation, Amina n’ayant pas encore développé la conscience de soi n’émet aucune résistance lorsque Saturnin lui prend la toupie des mains (elle ne se sent pas forcément dépossédée du jouet). Une interaction a cependant lieu autour de l’objet.

A partir d’environ 18 mois, âge auquel l’enfant commence d’ailleurs à utiliser des mots tels que « à moi », une prise de conscience de soi commence à se développer. C’est à ce moment que les 1ères interactions intentionnelles vont avoir lieu…Mais aussi les 1ers conflits !

  • Observation illustration stade 3 : « Amina (20 mois) est assise et joue avec une toupie. Elle rit en voyant tourner les figurines situées à l’intérieur de la toupie. Saturnin (21 mois) qui se trouve à proximité, se met à sourire, s’approche et prend la toupie des mains de Amina.  Amina agrippe la toupie en pleurant, dit « à moi ! », tape Saturnin sur la tête qui lui mord subitement la main ».

A partir de cette observation, plusieurs phénomènes apparaissent :

  • La conscience de soi des deux enfants est en cours de développement

  • Une interaction dite intentionnelle a lieu : chacun souhaite posséder l’objet de convoitise à cet instant et ils le communiquent l’un et l'autre et l'un à l’autre

  • Tous les deux expriment leur volonté de conserver le jouet, communiquent mais n’ont pas encore les mots pour se l’expliquer l’un à l’autre comme pourraient le faire des enfants plus grands ou encore des adultes.

 

Dans ce type d’interactions rencontrées en crèche, certains conflits engendrent parfois des comportements pouvant être perçus comme « Agressifs » par les adultes (morsures, tapes, cris, tirages de cheveux, …), ils sont liés à une prise de conscience de soi, un manque de vocabulaire ou encore à une émotion incontrôlable pour l’enfant plutôt qu’à une volonté de « Faire mal à l’autre ».

A partir de 2 ans, l’acquisition du langage et le développement de nombreuses autres capacités vont favoriser des interactions qui deviennent à la fois plus riches et sereines et qui continueront à évoluer.

  • Observation illustration stade 4 : « Amina (29 mois) est assise et joue avec une toupie. Elle rit en voyant tourner les figurines situées à l’intérieur de la toupie. Saturnin (30 mois) qui se trouve à côté regarde la scène, se met à sourire, s’approche et dit à Amina en riant : « Ho ça va vite ! ». Amina répète « ça va vite hein ? » et se met à appuyer de manière répétitive sur le bouton. La toupie tourne de plus en plus vite. Les deux enfants rient ».

C’est aussi à partir de cet âge que les enfants deviennent progressivement capables de jouer ensemble, d’échanger leurs idées, commencent à utiliser le pronom « Je » preuve de l’évolution de leur conscience de soi, …

"

A partir de 2 ans, l’acquisition du langage et le développement de nombreuses autres capacités vont favoriser des interactions qui deviennent à la fois plus riches et sereines et qui continueront à évoluer.

"

La communication entre enfants est donc bel et bien présente en crèche ! Quelle soit intentionnelle, non intentionnelle, ponctuée de conflits (ou pas), remplie de mots et de maux que nous ne comprenons pas toujours tout de suite en tant qu’adultes, elle fait partie intégrante de la vie de votre enfant et contribue pleinement au développement de ses relations sociales présentes et futures ! 

Nos partenaires

M'inscrire en crèche