Quel diplôme pour travailler en crèche ?

Travailler auprès des enfants en bas âge est plus qu'un simple choix de carrière : c'est une véritable vocation qui nécessite une attention de tous les instants et une réelle volonté de favoriser le bon développement des tout-petits.

De toute évidence, pour permettre à ce genre de structure de fonctionner afin d'assurer le bien-être et la sécurité des enfants, il faut faire appel à un large panel de professionnels.

Alors que certains postes en crèche en France sont disponibles sans diplôme, d'autres nécessitent des formations particulières.

Notre article s'adresse aux futurs professionnels qui souhaitent travailler au contact des plus jeunes (de 0 à 3 ans). 

Quelle formation et diplôme pour travailler dans une crèche ?

Pour en savoir plus sur les principaux postes de crèche, partons à la découverte des principaux professionnels que nous pouvons y croiser. 

Accompagnant éducatif petite enfance : des études courtes pour une offre d'emploi pléthorique

Le CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE) est le diplôme de base pour travailler en crèche. Venant remplacer le CAP Petite Enfance, il permet d'acquérir les compétences nécessaires pour assurer l'accueil, les soins et l'éveil des enfants de moins de 6 ans.

La formation dure deux ans et se compose de plusieurs matières, dont la biologie, la nutrition, l'hygiène, la sécurité, la psychologie de l'enfant ou les activités d'éveil.

Le poste d'auxiliaire de puériculture

L'auxiliaire de puériculture assure les soins d'hygiène et de confort des enfants, ainsi que leur éveil et leur développement psychomoteur.

Pour devenir auxiliaire de puériculture, il est nécessaire de suivre une formation et d'obtenir le diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture (DEAP).

Cette formation dure 10 mois et se compose de cours théoriques et de stages pratiques en structures d'accueil de la petite enfance.

Les matières enseignées sont similaires à celles du CAP AEPE, mais approfondies et complétées par des enseignements en pédiatrie, en puériculture et en psychologie.

L'EJE : un métier de la petite enfance nécessaire

L'éducateur de jeunes enfants (EJE) a pour mission de proposer aux enfants des activités d'éveil adaptées à leurs besoins et à leur âge afin de favoriser leur bon développement.

Devenir éducateur de jeunes enfants impose de suivre une formation dans une école d'EJE afin d'obtenir le diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants (DEEJE). 

Durant les trois années de la formation, les élèves alternent entre cours théoriques et stages pratiques en structures d'accueil de la petite enfance afin d'appréhender le concept de développement de l'enfant dans sa globalité.

Infirmier puériculteur : un agent qui peut travailler aussi bien en maternité qu'en crèche

L'infirmier puériculteur assure, en collaboration avec un médecin en crèche, les soins médicaux des enfants ainsi que la prévention et le dépistage d'éventuels problèmes de santé.

Comme pour le DEEJE, la formation pour exercer le métier d'infirmier puériculteur se déroule sur 3 ans. On demandera aux étudiants d'obtenir le diplôme d'État Infirmier (DEI) puis de se spécialiser en puériculture en passant le diplôme d'État de puéricultrice (DEP). 

Directeur de crèche : pour chapeauter le projet dans sa globalité

Le métier de directeur/directrice de crèche, finalement, est un poste à responsabilités qui demande des compétences variées (management, gestion, connaissance de la psychologie des enfants en bas-âge...)

On accède généralement à la direction d'une crèche après quelques années à condition d'être titulaire d'un diplôme d'État de puériculteur, d'éducateur de jeunes enfants ou d'un diplôme de niveau bac+3 minimum dans le domaine de la petite enfance.

Il est également possible de devenir directeur de crèche en suivant une formation spécialisée, telle que le Certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale (CAFDES). 

Est-il possible de trouver un travail en crèche sans diplôme ?

Bien que travailler en crèche sans diplôme soit possible, les opportunités d'emploi sont limitées.

Les postes proposés sont généralement ceux d'agent de crèche, dont le rôle est d'assurer l'entretien des locaux et du matériel, ainsi que la préparation et le service des repas.

Cependant, il est possible de se former et d'acquérir des compétences dans le secteur de la petite enfance, même sans diplôme.

Il existe, en effet, des formations accessibles sans diplôme telles que le titre professionnel d'assistant de vie aux familles (ADVF) option petite enfance ou le Certificat de qualification professionnelle (CQP) Assistant d'accueil petite enfance.

Bon à savoir : ces formations et les métiers associés nécessitent une réelle motivation et un grand engagement de la part des candidats. De plus, bien qu'il soit intéressant de les connaître, ce ne sont pas les voies les plus directes pour travailler en crèche. 

 

Comment travailler avec les bébés en crèche ?

Travailler en crèche nécessite de connaître les différentes structures d'accueil de la petite enfance et de passer des concours d'entrée pour certains postes. Les démarches pour trouver un emploi dans ce secteur sont également importantes à maîtriser.

Avant toutes choses, il faut savoir qu'il existe plusieurs types de structures d'accueil pour les enfants de moins de 3 ans : 

  • Les crèches collectives sont les plus courantes et accueillent les enfants à temps plein ou à temps partiel. Elles peuvent être publiques ou privées. 

  • Les crèches familiales, quant à elles, emploient des assistantes maternelles agréées qui accueillent les enfants à leur domicile. Elles sont gérées par la mairie de la commune.

  • Sans oublier les micro-crèches qui sont des structures plus petites pouvant accueillir jusqu'à 10 enfants simultanément.

  • Les haltes-garderies, pour finir, proposent un accueil occasionnel pour les enfants dont les parents ont besoin d'un mode de garde ponctuel.

Pour trouver un poste en crèche, il est recommandé de se renseigner sur les offres d'emploi disponibles, de déposer des candidatures spontanées et de participer à des forums de recrutement.

Il est également important de bien préparer son CV et sa lettre de motivation en mettant en avant ses compétences et ses expériences dans le secteur de la petite enfance ainsi que ses formations et diplômes. 

Travail en crèche et salaire 

Le salaire du personnel de crèche dépend évidemment du poste occupé, du niveau de diplôme et de l'expérience professionnelle. En général, les salaires sont compris entre le SMIC et 2 500 euros brut par mois (voire plus pour les directeurs de crèche). 

Alors que les accompagnants éducatifs petite enfance ont un salaire brut qui reste assez proche du SMIC, les auxiliaires de puériculture et les EJE peuvent espérer voir leur rémunération monter avec l'expérience jusqu'à atteindre plus de 3000€ brut mensuel en fin de carrière. 

Idem pour l'infirmier puériculteur qui gagne environ 2000€ en tant que débutant pour atteindre 3 500 euros brut par mois après quelques années. 

Quant aux directeurs de crèche, il est assez courant de débuter à environ 2 500 euros brut par mois et de monter jusqu'à 4000€ voire 5000€ brut mensuel en fonction du lieu d'exercice et de la nature de l'établissement. 

À savoir : les rémunérations peuvent varier en fonction de la structure d'accueil (crèche collective, crèche familiale, micro-crèche, etc.) et de la localisation géographique (les salaires sont généralement plus élevés à Paris et en région parisienne).

De plus, le salaire de base s'accompagne parfois de primes et d'avantages en nature, tels que des tickets restaurant, des chèques vacances ou une mutuelle.

Sans oublier que rien n'est définitif et qu'il est possible d'évoluer professionnellement ou de bénéficier d'augmentations de salaire en suivant des formations continues ou en passant des concours internes.

 

Travailler en crèche est un choix professionnel qui nécessite une formation adaptée. Les diplômes tels que le CAP AEPE, le DEAP, le DEEJE ou encore le DEP sont, en effet, des prérequis indispensables pour exercer les différents métiers de la petite enfance en crèche.

Ceci étant dit, il est aussi possible de travailler en crèche sans diplôme, en tant qu'agent de crèche.

Dans tous les cas, le secteur étant en pleine pénurie de main-d'œuvre, il est facile de trouver un travail en crèche si on est motivé et si on a suivi la bonne formation (en alternance, en parcours classique, via un concours d'entrée avec épreuve orale et écrite ou en VAE). 

À ce titre, nous recrutons activement dans notre réseau de crèches. Si le métier vous intéresse et que vous souhaitez travailler en contact avec les jeunes enfants, contactez-nous sans attendre. 

M'inscrire en crèche

Nos partenaires